Colloque sur les élections fédérales 2019 au Canada

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Samedi, 19 octobre 2019

Salle D-R200  / 10h00 – 15h00

 

Thème: L’impact des politiques publiques fédérales sur les citoyens et résidents originaires des États en développement

Dans la culture démocratique moderne, la période électorale qui s’ouvre officiellement avec la convocation du corps électoral est le moment le mieux indiqué de communion entre l’élite du pouvoir et les citoyens. C’est généralement à cette même occasion que les différents groupes sociaux qui constituent la communauté politique nationale prennent parole et rendent audibles leurs attentes. En ce moment si opportun de l’année 2019, il est un devoir pour nous, citoyen(ne)s et résident(e)s issus de l’immigration africaine de faire entendre notre voix, de porter nos doléances à l’attention des candidat(e)s. À cet effet, nous avons choisi de fonder notre discours sur les résultats de la recherche scientifique.

Le colloque du samedi 19 octobre 2019 se veut une contribution des Afro-canadien(ne)s au débat électoral en cours. Les travaux poursuivront deux objectifs. Dans un premier temps, il sera question de présenter l’état actuel de la communauté: une situation peu reluisante, malgré la bonne santé de l’économie nationale et la volonté politique affichée des gouvernements (fédéral et provincial). Les principaux sujets qui font problème seront abordés:

  1. La situation des citoyen(ne)s et résident(e)s issu(e)s de l’immigration africaine sur le marché du travail
  2. La sous représentation des citoyen(ne)s et résident(e)s issu(e)s de l’immigration au sein des administrations publiques (fédérale, provinciale et municipale)
  3. Le régime fiscal des fonds que nous envoyons régulièrement aux parents malades en Afrique (l’analyse du crédit d’impôt pour aidant naturel)
  4. La réceptivité des initiatives de la diaspora africaine par les pouvoirs publics, etc.

Dans un second temps, il sera question de l’analyse du programme politique de chacun des partis en course pour le parlement. Cet examen sera fait en référence aux attentes des membres de la communauté. Peut-être sera-t-il possible de parvenir au bout de l’exercice à une position recommandable du point de vue des intérêts des citoyen(ne)s et résident(e)s issu(e)s de l’immigration africaine.

Renseignement et réservation: bureau@a-d-i.info