Programme du Colloque sur les Élections fédérales 2019

Samedi, 19 octobre 2019

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Salle D-R200  / 10h00 – 15h00

 

Thème

L’impact des politiques publiques fédérales sur les citoyens et résidents originaires des États en développement

Programme

10h00 – 10h30 Accueil des participants
10h30-10h45 Discours d’ouverture et mise en contexte

M. Léonard JAMFA, Président de l’ADI, Montréal

10h45-11h15

 

Élections fédérales 2019 : un autre rendez-vous manqué pour les Afro-canadiens?

Conférencier : Dieudonné ELLA-OYONO, Economiste, ESG, UQAM

11h15-11h30

 

Débat

 

11h35-12 h05 L’immigrant originaire des États en développement face au défi de conformation fiscale : le cas spécifique des contribuables originaires d’Afrique

Conférencier : M. Léonard DJANTA AFANOU, Économiste, Montréal

12h05 -12h20 Débat
 

12h20- 13h00

 

Pause — Repas – Collation

 

13h00-13h50

 

 

L’Afro-canadien(ne) face à la politique fiscale des Gouvernements fédéral et provincial : le cas spécifique du crédit d’impôt pour aidant naturel

Conférenciers:   Mme Ramata SANOGO. Économiste, Montréal

M. Lamrabet RAZOUANI  (Ms. Fisc.), Fiscaliste

13h50-14h20 Débat
14h20-14h50 Assemblée plénière d’adoption d’une position commune face à l’enjeu
14h50-15h00 Discours de clôture des travaux

 

Salle des travaux :    D-R200 (Musique) , UQAM (Campus de Montréal)

Métro Berri/UQAM , Sortie Saint-Denis

La salle des travaux se trouve exactement au coin Saint-Denis / de Maisonneuve Est, juste à côté de l’entrée du Métro BERRI / UQAM.

NB : Un membre de l’ADI vous accueillera

La participation aux travaux est ouverte à tous et sans frais

Renseignement et réservation de siège : bureau@a-d-i.info

Colloque sur les élections fédérales 2019 au Canada

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Samedi, 19 octobre 2019

Salle D-R200  / 10h00 – 15h00

 

Thème: L’impact des politiques publiques fédérales sur les citoyens et résidents originaires des États en développement

Dans la culture démocratique moderne, la période électorale qui s’ouvre officiellement avec la convocation du corps électoral est le moment le mieux indiqué de communion entre l’élite du pouvoir et les citoyens. C’est généralement à cette même occasion que les différents groupes sociaux qui constituent la communauté politique nationale prennent parole et rendent audibles leurs attentes. En ce moment si opportun de l’année 2019, il est un devoir pour nous, citoyen(ne)s et résident(e)s issus de l’immigration africaine de faire entendre notre voix, de porter nos doléances à l’attention des candidat(e)s. À cet effet, nous avons choisi de fonder notre discours sur les résultats de la recherche scientifique.

Le colloque du samedi 19 octobre 2019 se veut une contribution des Afro-canadien(ne)s au débat électoral en cours. Les travaux poursuivront deux objectifs. Dans un premier temps, il sera question de présenter l’état actuel de la communauté: une situation peu reluisante, malgré la bonne santé de l’économie nationale et la volonté politique affichée des gouvernements (fédéral et provincial). Les principaux sujets qui font problème seront abordés:

  1. La situation des citoyen(ne)s et résident(e)s issu(e)s de l’immigration africaine sur le marché du travail
  2. La sous représentation des citoyen(ne)s et résident(e)s issu(e)s de l’immigration au sein des administrations publiques (fédérale, provinciale et municipale)
  3. Le régime fiscal des fonds que nous envoyons régulièrement aux parents malades en Afrique (l’analyse du crédit d’impôt pour aidant naturel)
  4. La réceptivité des initiatives de la diaspora africaine par les pouvoirs publics, etc.

Dans un second temps, il sera question de l’analyse du programme politique de chacun des partis en course pour le parlement. Cet examen sera fait en référence aux attentes des membres de la communauté. Peut-être sera-t-il possible de parvenir au bout de l’exercice à une position recommandable du point de vue des intérêts des citoyen(ne)s et résident(e)s issu(e)s de l’immigration africaine.

Renseignement et réservation: bureau@a-d-i.info

Journée Scientifique sur les transferts de fonds de la Diaspora vers les États en développement

Le cas spécifique des transferts en direction de l’Afrique

 

Cette rencontre scientifique aura lieu le samedi 24 février 2018 à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). La participation à cette journée est gratuite et ouverte à tous. Toutefois, considérant les limites d’accueil de la salle des travaux, il serait préférable de réserver une place en envoyant un message à: bureau@a-d-i.info

 

Le programme de cette Journée scientifique est disponible au lien suivant:

ADI-Journee-Scientifique-2018-Invitation aux Africains de la Diaspora

« Il est illusoire de croire que l’Afrique se développera sans la contribution active de la diaspora »

 

 

Quelques informations:

En 2014, selon la Banque mondiale, près de 120 millions d’africains ont reçu 60 milliards Usd envoyés par 30 millions d’africains de la diaspora. Ce montant est supérieur à l’aide publique au développement (56 milliards de dollars en 2014) et aux investissements directs étrangers (50 milliards de dollars).

There are over 250 million migrants working and living in countries far from home and they are supporting their families and friends through global money transfers.

Global remittances to emerging markets are expected to total $444 billion dollars in 2017. This is a 3.3% increase on the 2016 total.

Remittances to developing countries amount to approximately 74.2% of the annual global remittance total.

Source: World Bank

Pour tout renseignement sur cet évènement:  bureau@a-d-i.info